Les téléconsultations remboursées à 100 %
jusqu’au 31 juillet

minute(s) de lecture
Mis à jour le

Le remboursement intégral des actes de téléconsultation médicale par l’Assurance Maladie devait s’arrêter le 31 décembre dernier, il a finalement été prolongé jusqu’au 31 juillet 2022.

Lors de la crise sanitaire liée à l’épidémie de Covid-19, pendant l’état d’urgence, les autorités avaient considérablement assoupli les règles de prise en charge de la téléconsultation médicale (médecins généralistes et spécialistes) : les actes ont alors été pris en charge à 100% par l’Assurance Maladie pour tous sans consultation physique préalable.

Alors que cette prise en charge devait s’arrêter au 31 décembre 2021, le remboursement intégral des téléconsultations a été prolongé jusqu’au 31 juillet 2022. C’est la deuxième prolongation depuis le début de la crise sanitaire. À partir du 1er août, les actes ne seront plus remboursés qu’à 70% par l’Assurance Maladie et les 30% restants seront pris en charge par les organismes de complémentaire santé.

Tandis que la téléconsultation médicale se développait jusqu’alors très lentement (moins de 10 000 téléconsultations par semaine), les confinements successifs ont fait exploser cette pratique : près de 500 000 téléconsultations ont été facturées à l’Assurance Maladie pour la seule semaine du 23 au 29 mars 2020 ! À l’heure d’une importante pénurie de médecins et de déserts médicaux en progression, ce nouveau mode de consultation semble définitivement entré dans les mœurs.