Harmonie Heroes, saison 2 : Clap de fin d'une saison mouvementée

1 minute(s) de lecture
Mis à jour le

En janvier, Théo Curin défiait Estelle Denis et Stéphane Diagana à réaliser 21 km les yeux bandés lors de l'Harmonie Mutuelle Semi de Paris prévu le 1er mars. Après l'annulation de l'événement, le tournage a pu reprendre fin juin dans des conditions aménagées. Retour sur ce dernier épisode pas comme les autres !

Dans le cadre de la web-série Harmonie Heroes, qui souhaite contribuer à changer le regard sur le handicap, Estelle Denis, animatrice télé, et Stéphane Diagana, champion du monde du 400 m haies, ont accepté de relever le défi de courir un semi-marathon les yeux bandés avec un guide.

Ils ont finalement relevé ce challenge le 30 mai dernier dans des conditions particulières : relai virtuel, itinéraires « maison » proches de leurs domiciles respectifs, encouragements par oreillette… Un clap de fin pas comme les autres pour cette seconde saison.

Une série qui met le handicap à l'honneur


Animée par le jeune champion de para-natation Théo Curin, la web-série Harmonie Heroes, qui a connu un vif succès lors de la première saison avec plus de 8 millions de vues, a pour objectif de valoriser les athlètes et la pratique handisport.

Lors des 3 premiers épisodes, les caméras d'Harmonie Heroes avaient suivi les protagonistes lors de leurs différentes séances d'entraînement en salle et en extérieur, « coachés » pendant plus de 2 mois par Emeric Chattey, guide expert qui accompagne des champions déficients visuels.

Des conditions exceptionnelles pour ce semi-marathon à l'aveugle

Pour l'épisode final, ils devront appréhender leurs craintes dans des environnements et sur des parcours totalement différents. En effet, à conditions exceptionnelles, parcours exceptionnels !

Afin qu'Estelle et Stéphane puissent relever le défi en toute sécurité et dans le respect des règles sanitaires en vigueur, chacun s'est élancé sur un itinéraire proche de chez lui :

  • Estelle, toujours guidée par Emeric Chattey, a couru dans la campagne en Eure-et-Loir (zone verte la plus proche de chez elle) ;
  • Stéphane, quant à lui, a été guidé par son fils - qui s'est s'improvisé guide pour l'occasion - sur les routes des Alpes-Maritimes, autour d'Antibes ;
  • Théo présentait le programme depuis Vichy (où il s'entraîne depuis 7 ans) et était présent tout au long des 21 km dans une situation inédite : 21 km en fauteuil de course, une grande première pour lui !

Une expérience à découvrir le 16 juin !

Ce dernier épisode met l'accent sur l'expérience vécue par nos trois Heroes. Découvrez leur témoignage le 16 juin !

En attendant, Théo, notre ambassadeur, nous livre ses ressentis d'avant-course :

« Étant aux premières loges, j'ai pu vivre au plus près les différentes appréhensions d'Estelle et Stéphane et découvrir comment, chacun à leur manière, ils ont su appréhender les difficultés. J'ai été impressionné par la vitesse à laquelle ils se sont adaptés et je leur fais entièrement confiance pour s'accommoder de ce changement de programme et de ces nouvelles conditions de course. Je serai virtuellement à leurs côtés et ne manquerai pas de les encourager tout au long de leur parcours. »