Les conseils d'Harmonie Mutuelle

Nos conseils concernant l'étape préalable au lancement de l'appel d'offres


La définition des modalités de la participation employeur


Lors du premier CTP (Comité Technique Paritaire) précédant le lancement de la consultation, l'organisme public doit déterminer les montants et modalités de participation en fonction des critères d'âges, de famille et de revenus et communiquer ces informations aux mutuelles.

L'optimisation du planning de la procédure


Pour mettre en place votre convention de participation, le rétro planning idéal est le suivant, bien qu'il soit toujours possible de l'aménager :

  • 9 mois avant la prise d'effet : lancement de la procédure ;
  • 6 mois avant la prise d'effet : attribution du contrat ;
  • Pendant les 6 mois précédents la prise d'effet du contrat : organisation des réunions d'information et commercialisation de l'offre par la mutuelle.

Nos conseils concernant le contenu de votre cahier des charges


La fixation d'objectifs d'adhésion


Pour bénéficier d'offres comparables et permettre aux mutuelles de proposer le tarif le plus adapté, il est important d'indiquer un taux prévisionnel d'adhésion. Ce taux d'adhésion cible pourra être défini en fonction :

  • de l'historique des contrats existants,
  • de la participation envisagée,
  • de la politique RH de la collectivité,
  • d'une enquête terrain auprès des agents.

La définition précise des besoins


Concrètement, il s'agit de :

  • Fournir une information exhaustive sur la population à assurer (notamment la liste des agents incluant sexe, âge, statut professionnel, statut familial, enfants à charge, actif/retraité) ;
  • Préciser la sinistralité par type d'agents (pour la convention de participation prévoyance).

Une fois ce besoin défini et précisé dans le cahier des charges, il est important de demander aux mutuelles de tarifer des garanties fermes et définitives.

Nos conseils concernant l'analyse des offres reçues


La comparaison des offres tarifaires


Afin de pouvoir comparer de manière objective les différentes offres des mutuelles, notamment dans le cas où plusieurs niveaux de garanties seraient demandés, il est indispensable de mettre en place un DQE (Détail Quantitatif Estimatif), document destiné à comparer les prix.

Les tarifs de chacune des mutuelles pourront ainsi être analysés en toute objectivité en fonction du nombre d'agents souscrivant aux différentes garanties.