Le Défi des 2 Caps : 4 jeunes athlètes handisport à l'assaut de la Côte d'Opale

Pour fêter les 10 ans de sa Traversée de la Manche, Philippe Croizon, nageur de l'extrême amputé des quatre membres, a proposé un défi de taille aux jeunes membres de son académie : réaliser 30 km en relais dans une mer à 15°C ! Un défi porteur de sens pour Harmonie Mutuelle, partenaire de l'Académie Philippe Croizon. Un défi qui place la solidarité et la performance sur la même ligne de départ et nous embarque vers une société plus inclusive.

Philippe Croizon, nageur de l'extrême amputé des quatre membres, est un habitué des défis hors du commun. Depuis son accident, le sportif n'a cessé de dépasser ses limites. Son premier exploit : la traversée de la Manche le 18 septembre 2010, une première pour un quadri-amputé ! Pour fêter les 10 ans de cette expérience, le nageur a souhaité faire participer ses protégés, quatre jeunes nageurs handisport de 15 et 16 ans, membres de son académie.

Un défi sous le signe du dépassement de soi et de la transmission

Ce 27 août 2020, Philippe Croizon, accompagné de quatre adolescents, s'est lancé un nouveau défi : une traversée de 30 km aller-retour sur la Côte d'Opale, entre le Cap Blanc Nez et le Cap Gris Nez. Ce défi, de par sa complexité due au froid, aux courants violents et sa distance, est considéré par les nageurs de l'extrême comme l'épreuve préparatoire à la Traversée de la Manche. D'où son surnom « La Manche avant la Manche ».

Si les jeunes nageurs sont des athlètes de haut niveau, avec dix séquences d'entraînement par semaines, leurs exercices en piscine ne les préparent pas à toutes les subtilités de la nage en eau libre. Le Défi de 2 Caps était donc une vraie découverte. Pari réussi pour la belle équipe malgré les courants forts : sept heures trente d'épreuve relevée avec brio.

Pour Philippe Croizon, ce relais a été l'occasion de transmettre son vécu et montrer que tout est possible.

L'Académie Philippe Croizon, un projet pour voir le handicap autrement

Projet à la fois sportif, éducatif et citoyen, l'Académie Philippe Croizon est, en France, la première structure associative indépendante en handisport. Son but : offrir à de jeunes nageurs handisport la possibilité de poursuivre leur entraînement tout en menant leurs études dans les meilleures conditions. Pour Robert Fassolette, président du comité handisport de l'Allier : « Ce projet d'ambition paralympique est un modèle alternatif totalement innovant en handisport français parce qu'il permet d'adapter davantage les méthodes d'entraînement au handicap des nageurs. »

Pour Harmonie Mutuelle, l'enjeu du handisport est double : montrer que la solidarité et la performance sont deux données compatibles, et favoriser ainsi une société plus inclusive. Philippe Croizon en est d'ailleurs convaincu : « Ça m'a semblé une évidence de soutenir ce projet d'Académie autour des jeunes nageurs. Je considère le sport comme l'outil de résilience absolu. Je n'ai pas oublié que c'est la natation qui m'a aidé à me reconstruire, m'ouvrir aux autres… Je ressens le besoin de transmettre tout ce que le sport m'a apporté, montrer que tout est possible. »

Pour aller plus loin ;

 

Publié le 08/09/2020