Un accompagnement personnalisé

Former, c'est aussi soutenir et accompagner les salariés dans leur projet professionnel. C'est ce qu'a vécu Jean-Louis. Conseiller agence depuis 12 ans, il a été soutenu par la direction des Ressources humaines pour évoluer vers un poste de formateur interne. Aujourd'hui, il s'épanouit dans son nouveau métier et fait progresser les compétences d'autres salariés.

 

Quand avez-vous ressenti le besoin d'évoluer ?

Au tournant de la quarantaine, je me suis posé des questions sur mon avenir professionnel. J'étais à une période charnière de ma carrière, mais sans projet précis. Après 12 ans dans la direction commerciale individuelle et plusieurs postes de commerciaux, je ressentais aussi une certaine routine dans mes missions. Une seule certitude : je souhaitais rester chez Harmonie Mutuelle.
 

Comment êtes-vous devenu formateur ?

La direction des Ressources humaines m'a proposé de faire un bilan de compétences, entièrement pris en charge par Harmonie Mutuelle. Ce bilan m'a permis d'identifier mes aptitudes pour les métiers de la formation. N'ayant qu'un CAP Banque en poche, la DRH m'a soutenu pour faire une validation des acquis professionnels (VAP) et obtenir un bac pro Services. J'ai ensuite obtenu un BTS Force de vente grâce à une validation des acquis de l'expérience (VAE). Ensuite, j'ai fait une demande de congé individuel de formation et suivi une formation continue de 9 mois à l'Université de Nancy. J'ai obtenu le diplôme de formateur d'adultes avec la mention très bien. Imaginez ma satisfaction ! 
 

Quand avez vous exercé vos nouvelles compétences ?

Pas immédiatement, car aucun poste n'était disponible. Je suis revenu au commercial, mais j'étais malgré tout confiant, et encouragé par ma hiérarchie. Et quelques mois après, on m'a proposé un poste de formateur dans le nouveau pôle central de formation pour le marché des Particuliers
 

Quel bilan faites-vous de cette expérience ?

Après ce long parcours, le bilan est extrêmement positif. J'ai retrouvé le plaisir de venir travailler. J'ai eu la chance d'arriver dans un service en création, avec un challenge énorme à relever. Je peux communiquer mon expérience et mon enthousiasme à mes stagiaires, et je rencontre beaucoup de personnes en interne.