Harmonie Mutuelle renouvelle son partenariat avec France Bénévolat

Harmonie Mutuelle et France Bénévolat ont signé une nouvelle convention de partenariat le 23 mars dernier visant à développer l'engagement bénévole dans l'entreprise et dans la société.

Publié le 28/03/2017

Association créée en 2003, France Bénévolat a pour vocation de développer l'engagement bénévole pour une citoyenneté active par des programmes intergénérationnels et inter-associatifs. « Nos deux entités partagent des valeurs de solidarité et de proximité et souhaitent ensemble contribuer au développement du lieu social et au ‘vivre ensemble » déclare Jean Pallière.

Harmonie Mutuelle a fait de l'engagement mutualiste de proximité une priorité de sa stratégie opérationnelle. Onze chantiers prioritaires ont été validés. Ils sont issus des travaux menés avec les élus de terrain en 2016 afin de renouveler leurs missions.

Des actions communes pour 2017

• Une implication plus large d'élus Harmonie Mutuelle dans le programme AIRE 21® (Actions Intergénérationnelles pour la Réussite Educative au 21è siècle) visant à redonner confiance à des jeunes en situation d'insertion sociale et/ou professionnelle difficile.
• Le développement d'un dispositif de Bénévolat de compétences au sein d'Harmonie Mutuelle, permettant de mobiliser les collaborateurs dans des projets solidaires mais aussi d'accompagner et de soutenir ceux qui sont déjà engagés. Le bénévolat de compétences leur permet ainsi de valoriser leurs compétences à l'extérieur de l'entreprise, en facilitant leur utilisation au profit d'un engagement associatif.
• Le lancement du programme Handi CAP Engagement®, sur la place des personnes en situation de handicap dans le bénévolat.
• L'appui de France Bénévolat aux ateliers Nouveau cap pour une nouvelle vie, proposés par Harmonie Mutuelle à ses adhérents (nouveaux ou futurs retraités) pour sensibiliser à l'engagement bénévole.

Ce partenariat, avec un acteur à but non-lucratif comme France Bénévolat, illustre la volonté affirmée d'Harmonie Mutuelle d'être un acteur créateur de solidarités et de participer à la création d'un Pôle du non-lucratif en France.