Ils courent pour les autres

Phénomène culturel très ancré dans le monde anglo-saxon, la course à pied caritative se développe en France. Coup de projecteur sur ceux qui courent pour les autres.

Sur le parcours du dernier Marathon de Paris et du Harmonie Mutuelle Semi de Paris, ils étaient nombreux à donner de la voix pour leurs héros du jour ! Réunies en fan clubs, les associations caritatives avaient le sourire : plusieurs milliers de coureurs défendaient fièrement leurs couleurs dans les rues de la capitale.

La générosité sportive a définitivement pris son envol dans l'Hexagone et s'exprime sous diverses formes. Courses 100% caritatives, appels aux dons, dossards solidaires ou initiatives isolées, les occasions ne manquent pas pour éveiller la générosité des coureurs et recruter de nouveaux ambassadeurs.

Les coureurs solidaires se distinguent au cœur des pelotons avec un tee-shirt distinctif, un ballon accroché dans le dos ou un déguisement décalé. Pour certains, ce sera le temps d'une course. Pour d'autres, la cause est devenue une source de motivation essentielle pour se dépasser. Sollicité par un collègue, touché par le handicap d'un proche ou envie de donner un nouveau souffle à sa pratique, chacun s'investi à sa manière dans l'effort de générosité.

Fabien, le coureur au grand cœur

Fabien est un marathonien aguerri. Père d'une petite fille, il a choisi l'association Mécénat Chirurgie Cardiaque pour sensibiliser à la cause des enfants atteints de malformations cardiaques.
« Je cours régulièrement sous leurs couleurs depuis 5 ans, c'est un sujet qui me tient à cœur. Et avec une collecte de dons, on touche son entourage et on a l'impression d'apporter notre petite pierre à l'édifice » .
Membre actif du collectif des « Coureurs du Cœur » animé par l'association, Fabien a pu tisser des liens forts avec le reste du groupe : « la course à pied est un sport assez individualiste alors quand on peut se réunir au sein d'une communauté, ça donne plus de sens à la compétition ! ».

William, le fauteuil du bonheur

Vous avez peut-être déjà croisé ces fauteuils atypiques sur une ligne de départ. Il y a 10 ans, William a fondé une association pour que des personnes en situation de handicap participent à des courses à l'aide de fauteuils adaptés.
« Ma fille a un handicap physique qui l'empêche de marcher et à sa demande, l'idée est venue de créer ces fauteuils pour courir avec nous. En 2010, j'ai fait le Marathon du Médoc avec elle, c'était magique ! On est porté par une force qui surpasse toutes les souffrances ».
Depuis, la structure a bénéficié d'un fort engouement et dispose désormais de plusieurs fauteuils pour la course à pied.
Un projet qui va bien au-delà du simple défi sportif. « Il y a toute une démarche pédagogique en amont car les fauteuils sont conçus et fabriqués par des lycéens. »
Pour les coureurs qui tractent le fauteuil, le plaisir de voir les sourires des enfants est déjà une victoire. « Ce sont de beaux objectifs de vie. Les fauteuils permettent de redonner confiance en soi et de mieux accepter le regard des autres » souligne William.

Célie, la guide d'un jour

Célie est une accro au sport et à la course à pied. En juin 2018, elle a été invitée à prendre le départ d'un 5 kilomètres un peu particulier à Marseille.
« J'ai eu la chance d'être guide pour une athlète malvoyante. C'était une expérience gratifiante et en même temps stressante car nous devenons être ses yeux pendant la course. Il a fallu anticiper le parcours et lui indiquer chaque obstacle ».
Une aventure atypique couronnée de succès. « Au final, elle a battu son record et nous avons récolté des fonds pour son association. Les aider à se dépasser, c'est un vrai bonheur. Leur détermination est impressionnante. »

Antoine, de la Team Kabubu

Cette association, dont le nom signifie « L'Amitié par le sport », favorise l'inclusion et aide les réfugiés à s'intégrer par le sport grâce à ses activités sportives et ses programmes de formation / professionnalisation.
« Notre objectif est de créer du lien social entre des personnes de tout horizon à travers la pratique du sport, gratuite et ouverte à tous. Tu veux faire du foot, de la boxe, du running ou encore du basket ? Peu importe ton statut et ton origine rejoins les équipe Kabubu ! »

Les associations caritatives attendent toujours de généreux ambassadeurs pour porter leur cause. Et vous, avez-vous déjà couru pour les autres ?

Publié le 03/05/2019