Observatoire de l'âge : nos vieux sont heureux !

La troisième vague de l'« Observatoire de l'âge » réalisée par ViaVoice pour Harmonie Mutuelle, L'Express et France Inter, fait le point sur les seniors et leur rapport au bonheur. Qu'ils vivent à domicile ou en Ehpad, quel que soit leur niveau de revenu, une très grande majorité se déclare « heureux ».

Publié le 30/09/2015

Que veut dire « être heureux » lorsqu'on devient âgé ? Quels sont les chemins pour accéder au bonheur ? Des interrogations qui concernent les seniors de plus de 70 ans mais également les plus jeunes. Des réponses pleines d'enseignement dans ce nouvel « Observatoire de l'âge ».

Une véritable leçon de vie donnée par nos aînés

À l'heure où la vieillesse n'est évoquée que sous l'angle de la fin de vie ou de la dépendance, cette troisième vague montre que 84 % des personnes de 70 ans et plus se déclarent « heureuses ». Elles sont 72 % à le penser lorsqu'elles résident en Ehpad.
Au-delà de ce chiffre, les seniors se révèlent porteurs d'un message particulièrement encourageant : nos aînés considèrent que le bonheur n'arrive pas par hasard, à un seul instant, mais qu'il est bien quelque chose qui s'apprend tout à au long de la vie.

Les 3 chemins qui mènent au bonheur

• 1er chemin : le « bien-être »
Qu'il s'agisse des seniors en général ou des résidents en Ehpad, l'entourage exerce un rôle essentiel. Ce bien-être tient à la présence du conjoint pour les résidents à leur domicile (44 %) ou bien simplement au fait de voir régulièrement des proches pour les résidents en Ehpad, plus isolés (67 %).

• 2e chemin : le « bien-vieillir »
Au-delà de l'importance de la famille et des proches, « avoir toujours une personne à qui parler » est essentiel pour les seniors (36 % et 53 %), tout comme « bénéficier d'un bon suivi médical » (41 % et 51 %), ou encore « être à proximité des centres médicaux » (29 %) enfin avoir une bonne mutuelle est également important à 92 %.

• 3e chemin : les « petits bonheurs du quotidien »
Nos ainés sont convaincus que les « petits bonheurs du quotidien » contribuent à une vie heureuse. Ainsi, « vivre le moment présent » est, de façon spontanée, cité le plus souvent comme « ingrédient » du bonheur. À la différence des deux premiers chemins, il s'agit ici d'un hédonisme du quotidien.

Le bonheur, un art qui s'apprend

Pour nos aînés, le bonheur n'est pas tant un « état de fait » qu'un processus.
Pour 84 % des seniors et 62 % des résidents en Ehpad, le bonheur est quelque chose qui peut s'apprendre tout au long de la vie, bien que l'avancée vers un âge où l'on devient plus dépendant limite cette progression.
- 25 % estiment que « plus on avance en âge, plus on est heureux ».
- 24 % que « plus on avance en âge, plus on est heureux mais cela s'estompe arrivé à un certain âge ».
- 31 % pensent que « plus on avance en âge, moins on est heureux ».
Par ces témoignages et retours d'expériences de vie, les seniors nous envoient un message encourageant, une invitation à vieillir… vers le bonheur.

L'accès aux soins : un enjeu important pour Harmonie Mutuelle

Consciente du vieillissement de la population et de l'enjeu de l'accès aux services de soins pour près d'1/3 des seniors vivant à domicile, Harmonie Mutuelle s'engage depuis de nombreuses années et accompagne ses adhérents tout au long de leur vie en favorisant l'accès à des soins de qualité pour tous.
Harmonie Mutuelle propose des solutions pour vous protéger

L'espérance de vie progresse et le vieillissement de la population est une réalité que les acteurs de santé doivent intégrer. Nous unissons nos forces au sein d'Harmonie Services Mutualistes pour devenir un opérateur mutualiste de référence en matière de services de soins et d'accompagnement. Nos efforts nous permettent de mieux accompagner les adhérents tout au long de leur vie.
Stéphane Junique, Président d'Harmonie Services Mutualistes