Stéphane Diagana devient ambassadeur sport-santé de la mutuelle

Stéphane Diagana, 1er champion du monde d'athlétisme masculin français, devient ambassadeur sport-santé Harmonie Mutuelle. Un partenariat avec un double objectif : promouvoir auprès des entreprises les bienfaits du sport sur le bien-être des salariés et inciter le grand public, via des dispositifs innovants, à davantage pratiquer une activité physique.

Harmonie Mutuelle et Stéphane Diagana : acteurs du changement pour des pratiques de vie saines et accessibles à tous

Aujourd'hui, les études sont unanimes : pratiquer une activité physique et sportive procure de réels bienfaits sur la santé à tous les âges de la vie (bien-être, sommeil régulier ou encore bouclier contre les maladies cardiovasculaires). Et pourtant, comme l'explique Stéphane Diagana :
 
Nous avons divisé par 8 en 200 ans notre niveau d'activité physique, en grande partie dû à nos modes de vie de plus en plus sédentaires. Souvent, notre vie professionnelle nous amène à être assis 7h/jour. Ajoutez l'heure passée dans les transports, et vous arrivez à des niveaux de sédentarité jamais connus dans l'histoire de l'humanité ! »
 
Ce partenariat entre Harmonie Mutuelle et Stéphane Diagana est apparu comme une évidence :
L'accès au sport pour tous est une priorité pour Harmonie Mutuelle. Nous souhaitons faire bouger les choses c'est pourquoi nous avons décidé de collaborer avec un partenaire engagé avec qui nous partageons les mêmes valeurs. En plus d'être un formidable levier contre la sédentarité, le sport a cette dimension sociale et collective (s'entrainer ensemble, partager un objectif commun...) qui génère chez les pratiquants un engagement dans la durée. C'est cette notion de durabilité qui va permettre d'apporter les bénéfices sur la santé. »
Emeric Lozé, Directeur du Développement et de l'Accompagnement chez Harmonie Mutuelle.
 

Le sport en entreprise, un levier de performance économique, durable et de bien-être pour HARMONIE MUTUELLE

Une majorité des chefs d'entreprises sont convaincus des bienfaits du sport en entreprise. Mais, selon une étude réalisée en 2017 par le MEDEF et le comité national olympique et sportif français (CNOSF), seulement 1 dirigeant sur 5 a mis en place des initiatives en faveur du sport en entreprise. Et 70% des chefs d'entreprise ne savent pas vers qui se tourner pour mettre en place une telle démarche pour leurs salariés.  
 
Bouger est favorable à une bonne santé, physique comme mentale, et est reconnu comme un facteur essentiel d'engagement et d'inclusion à travers sa dimension sociale et son pouvoir fédérateur.  Nous avons mis en place au sein d'Harmonie Mutuelle un certain nombre d'initiatives dans le but de favoriser l'activité physique sur nos sites. Chaque année, nous menons avec notre partenaire Sports-Heroes un baromètre auprès de nos 1 800 salariés inscrits sur notre application mobile sport-santé. Selon la dernière édition, la moitié des collaborateurs estiment bouger davantage depuis qu'ils se sont inscrits au programme, 47% estiment être en meilleure santé physique et mental et 90% se disent fiers de travailler dans une mutuelle prenant soin de leur santé. » déclare Magali Blanchet, Directrice régionale Nouvelle Aquitaine chez Harmonie Mutuelle.
 
Forte de ce constat, Harmonie Mutuelle s'engage aux côtés de ses entreprises clientes dans la mise en œuvre d'actions concrètes en faveur du bien-être et de l'épanouissement au travail. La mutuelle déploie un véritable dispositif pour accompagner les chefs d'entreprise dans la mise en place de la pratique du sport en entreprise, en partenariat avec la Fédération Française du Sport d'Entreprise (FFSE). Un enjeu renforcé par la crise sanitaire qui a accentué les préoccupations des dirigeants sur la question de la santé et du bien-être au travail des collaborateurs. 
 
Pour Stéphane Diagana :
Le sport-santé n'est pas la baguette magique qui peut tout résoudre dans une entreprise. Nous savons que les relations humaines au travail et le déficit d'activité physique sont deux grandes causes d'anxiété, la mise en place d'un programme d'activité physique va permettre d'agir sur ces facteurs de stress. Nous allons nous rencontrer différemment, décloisonner les services, favoriser la pratique sportive et générer du bien-être.  »
 

Publié le 16/04/2021