Grands-parents : un vrai soutien pour la garde des petits-enfants

 

L'Observatoire E.Leclerc des Nouvelles Consommations s'est penché sur l'implication des grands-parents auprès de leurs petits-enfants pour en tirer un double constat : si la solidarité intergénérationnelle joue à plein dans la vie quotidienne pour la garde d'enfant, les seniors sont aussi obligés de donner régulièrement un soutien financier pour l'éducation de leur petits-enfants.

 

Papi et Mamie à la rescousse pour la garde des petits-enfants !

Premier constat, l'arrivée du premier petit-enfant chamboule toutes les générations puisque 61 % des grands-parents interrogés estiment avoir modifié leur rythme de vie suite à cet événement. Et pour cause puisqu'un grand-parent sur deux déclare s'occuper régulièrement de ses petits-enfants tout au long de l'année, que ce soit en semaine ou le week-end.

37% des grands-parents estiment toutefois que les parents ne leur confient pas assez souvent les enfants.

Les grands-parents viennent en masse à la rescousse des parents lorsqu'il s'agit des vacances puisque 68% d'entre eux accepte d'accueillir ses petits-enfants chez lui pendant les périodes de vacances scolaires, pour une durée totale de 28 jours par an en moyenne, soit 4 semaines pleines.
Des périodes d'autant plus actives qu'au moins 56 % accueillent deux petits-enfants ou plus.

Vos petits-enfants sont-ils bien couverts lorsqu'ils sont chez vous ?

Si les grands-parents décrivent ces moments de garde d'enfant comme synonymes de joie et de partage à 96%, ils reconnaissent aussi volontiers pour 1/3 d'entre eux que cela est aussi source d'une fatigue intense, voire de stress.

Bon à savoir

Pour être sûrs que vos petits-enfants bénéficient d'une bonne couverture en cas d'accident lorsqu'ils sont sous votre garde, pensez à souscrire une Garantie des Accidents de la Vie. Ainsi, le contrat d'Harmonie Mutuelle vous couvre aussi en cas d'accident survenu à vos petits-enfants durant leurs loisirs ou au domicile

Un soutien qui est aussi financier

Ces moments partagés avec les petits-enfants ont aussi un coût, en moyenne 700 euros dépensés lors des vacances scolaires par les grands-parents, auxquels viennent s'ajouter 1650 euros au total hors vacances sur toute l'année.

Car si les grands-parents ont à cœur de faire plaisir à leurs petits-enfants lorsqu'ils les gardent – 293 euros en moyenne consacrés aux jouets et autres cadeaux, 170 euros d'argent de poche, 101 euros de loisirs et 148 euros en habillement – ils aident aussi leurs propres enfants à faire face à leurs propres dépenses, soit un coup de pouce financier d'en moyenne 305 euros.
Ainsi, dès l'arrivée du premier petit-enfant, près de 2/3 des grands-parents se mettent à apporter un soutien financier occasionnel ou régulier, pour alléger les charges budgétaires des jeunes parents.

Cette solidarité intergénérationnelle semble plus que bienvenue puisque 35 % des jeunes parents estiment qu'ils auraient du mal à s'en sortir sans ce coup de pouce financier de leurs propres parents.

Enfin, prévoyants, ils sont 32% à affirmer mettre de côté de l'argent pour l'avenir de leurs petits-enfants.


Pour aller plus loin :

Ces articles pourraient vous intéresser :


Sources :
Etude de l'Observatoire E.Leclerc des Nouvelles Consommations, avec Ipsos, Avril 2019.

Publié le 16/07/2019