Bien voyager - Top 3 conseils pour les seniors

 

Actifs et curieux de découvrir le monde, nombreux sont les seniors bien décidés à profiter de leur retraite pour voyager ! Avant de vous lancer dans l'aventure, voici quelques conseils à suivre pour ne ramener que de bons souvenirs.

Conseil N°1 : Choisissez une destination adaptée

Pas besoin de renoncer à voyager même avec quelques soucis de santé - diabète, mauvaise circulation, problèmes cardiaques, etc. mais soyez raisonnable dans le choix de la destination.

  • Si vous avez des problèmes de circulation, vous devrez vous faire prescrire des bas de contentions pour prendre l'avion, et votre médecin vous déconseillera peut-être les vols trop longs.
  • Si vous avez des problèmes cardiaques, vérifiez que sur place la couverture médicale locale est de bonne qualité.

D'une manière générale, évitez les endroits trop extrêmes – ceux où il fait un froid très rude ou une très forte chaleur, une altitude ou une humidité extrême, etc. – ou les destinations à plusieurs milliers de kilomètres pour lesquels un éventuel rapatriement médical peut se révéler très compliqué.

Faites un point en amont avec votre médecin, il vous aidera à y voir plus clair.

Conseil N°2 : Partez en vérifiant votre protection santé

De la simple cheville foulée à un problème de santé plus grave, les incidents médicaux peuvent vite prendre des proportions cauchemardesques lorsqu'on est loin de chez soi.

Avant de partir, faites le point sur votre couverture santé et renforcez-la avec une Garantie des Accidents de la Vie (GAV). Celle-ci vous permettra d'être couvert et pris en charge même en cas d'accident responsable dans votre vie courante (vous chutez ou vous vous tordez la cheville lors d'une randonnée par exemple) ou si le responsable n'a pu être identifié.

Conseil N°3 : Préparez votre valise…

…et n'oubliez pas d'y glisser une trousse à pharmacie adaptée à votre destination. Votre médecin ou votre pharmacien saura vous conseiller sur ce que vous devez emmener pour faire face sereinement aux petits inconvénients une fois sur place.

Si vous suivez un traitement, prenez suffisamment de médicaments pour couvrir le temps de votre séjour et un peu plus (en cas de report de vol par exemple). Munissez-vous aussi de votre ordonnance en ayant au préalable demandé à votre médecin d'y noter le nom international de la molécule dont vous avez besoin et pas seulement le nom français du médicament. En cas de besoin vous pourrez ainsi communiquer plus efficacement avec le médecin ou le pharmacien local.

Il ne vous reste plus qu'à profiter de votre voyage !


Pour aller plus loin :

Ces articles pourraient vous intéresser : 


Publié le 16/07/2019