« Observatoire Entreprise et Santé ». L'entreprise plébiscitée comme lieu de santé



Réalisé par Viavoice et Harmonie Mutuelle, en partenariat avec Le Figaro et France Info, la deuxième vague de l'Observatoire Entreprise et Santé évalue la perception des Français sur l'engagement de l'entreprise en matière de santé.



Regards croisés entre chefs d'entreprise et salariés : une vision commune de la santé en entreprise.


Santé en entreprise : un sujet de plus en plus important

80 % des salariés et 84 % des dirigeants pensent que l'entreprise doit avoir pour rôle de contribuer à la bonne santé des salariés.

L'entreprise comme « lieu de santé » est plébiscitée par l'ensemble des personnes interrogées.

Les actions menées en faveur de la santé sont bénéfiques sur de nombreux aspects de la vie de l'entreprise :
   • le climat de confiance (70 % des salariés et 81 % des dirigeants),
   • l'ambiance de travail (71 % des salariés et 78 % des dirigeants),
   • l'attachement à l'entreprise (62 % des salariés et 77 % des dirigeants),
   • la productivité (69 % des salariés et 75 % des dirigeants)
   • la motivation des salariés (68 % des salariés et 77 % des dirigeants). 

Ces résultats en hausse par rapport à l'année dernière confirment l'importance du sujet qu'est la santé en entreprise.

Des priorités communes et pour chacun

Mettre en place des « mesures pour lutter contre le stress au travail » est de loin la priorité pour agir sur la santé des salariés. 41 % des salariés, 49 % des salariés de grandes entreprises et 19 % des dirigeants s'accordent sur ce point. 

Viennent ensuite des préoccupations liées à :
   • la restauration collective (cité par 18 % des salariés et 15 % des dirigeants)
   • et l'accès à des actions de prévention santé (cité par 15 % des salariés et 12 % des dirigeants).

Les attentes des salariés et des dirigeants d'entreprise ne sont cependant pas identiques : 
   • Les salariés expriment des priorités plus managériales et relationnelles
   • Les dirigeants, quant à eux, privilégient davantage les équipements (défibrillateurs).

L'intérêt marqué des salariés pour une application de prévention personnalisée 

Pour mieux anticiper les difficultés de santé, 60 % des salariés se disent intéressés par une application de prévention personnalisée permettant de suivre leur santé au quotidien.Ce n'est pas le cas des dirigeants, intéressés pour seulement 18 % d'entre eux.

La généralisation de la complémentaire santé perçue positivement

A partir du 1er janvier 2016, l'Accord National Interprofessionnel (ANI) permettra à tous les salariés de bénéficier d'une complémentaire santé. 
   • 82% des dirigeants d'entreprise déclarent connaître ce dispositif, contre 55% des salariés interrogés.
   • Globalement apprécié, cet accord est perçu positivement par 72% des salariés, et 64% des dirigeants d'entreprise.