#TousHéros S2 - Courir à l'aveugle

Cette deuxième saison va confronter Estelle Denis et Stéphane Diagana a un univers qui leur est étranger. Celui des non-voyants. Emeric Chattey sera là pour les guider. Théo, quant à lui, leur réserve une surprise. 

Les premières impressions

  •  

    Stéphane Diagana

    « J’ai très tôt été convaincu des aptitudes hors du commun du sport à transcender la différence, quelle qu’elle soit. Découvrir la course à pied pour déficients visuels me permet de vivre une expérience unique. C’est à la fois un voyage intérieur et vers la différence pour mieux l’appréhender. ‘L’essentiel est invisible pour les yeux !’, disait Antoine de Saint-Exupéry. Je pense qu’il a pleinement raison. On ne voit bien qu’avec le… corps ! »

     

    Estelle Denis

    « J’ai toujours adoré les défis donc lorsqu’on m’a proposé de participer à la 2e saison de la série Harmonie Heroes, j’ai tout de suite été emballée. D’abord pour le challenge en soi mais aussi pour le plaisir de collaborer avec Théo Curin que je croise régulièrement sur des compétitions de natation. Il y a quelques années, j’ai tenté cette expérience sur une piste d’athlé, un moment à la fois grisant et assez terrifiant, sans aucun repère, qui oblige à rester hyper vigilant. Mais, Emeric, notre coach, m’a totalement rassurée. Nos essais sur piste indoor se sont très bien passés et, même si j’ai toujours une crainte, je sais que ce grand professionnel saura me guider au mieux durant la course. En tous cas, je l’espère. »

     

    Emeric Chattey

    « C’est d’abord le côté humain qui m’a motivé et l’envie de rencontrer Théo car, même si nous faisons partie de la même fédération, je ne le connaissais qu’à travers ses exploits. Evidemment, guider Stéphane Diagana, le maître de la discipline dans laquelle j’évolue depuis 15 ans, mais aussi Estelle Denis, Madame 100% foot et adepte du footing de surcroît, ont eu une incidence sur ma décision. Même si Estelle et Stéphane sont des sportifs, la vue en moins change beaucoup de choses et devoir faire confiance à quelqu’un que l’on ne connaît pas peut être perturbant. Challenge à double enjeu ! A eux de me faire confiance et à moi de gagner cette confiance. »

1 expérience hors du commun en 4 épisodes !

Episode 1 : La découverte

 

On dit que quand on adore un sport, on peut le pratiquer les yeux fermés. Mais quand Théo Curin défie Estelle Denis et Stéphane Diagana de parcourir 21km à l’aveugle, ça se complique. Suivez-les dans cette expérience hors du commun jusqu’à l’Harmonie Mutuelle Semi de Paris 2020 !

Durée de visionnage : 05:11

Episode 2 : Les 1ers entraînements

 

Mission acceptée pour nos 2 non-voyants en herbe ! Retrouvez Estelle et Stéphane sur la piste pour leur 1er entraînement. Au programme : footing guidée, gammes, course à la voix… Un exercice périlleux pour l’un comme pour l’autre, mais une folle envie de réussir leur mission.

Durée de visionnage : 05:21

Episode 3 : Les derniers préparatifs

 

Dernière ligne droite pour nos deux Harmonie Heroes ! A quelques jours du semi, c’est un test à l’aveugle grandeur nature qui attend Estelle et Stéphane dans les allées du Bois de Vincennes. Et pour pimenter ce dernier entraînement, Théo et Emeric ont quelques idées…

Durée de visionnage : 05:42

Episode 4 : Le Jour J

 

Initialement prévu sur l’Harmonie Mutuelle Semi de Paris, qui devait avoir lieu le 1er mars, Estelle Denis et Stéphane Diagana ont finalement relevé leur défi le 30 mai dernier dans des conditions particulières : relai virtuel, itinéraires « maison » proche de leurs domiciles respectifs, encouragements par oreillette…

Un clap de fin pas comme les autres pour cette seconde saison.

Durée de visionnage : 08:36

Qu'est-ce que l'Expérience Harmonie Run ?

  • Dans le cadre de la préparation de l’Harmonie Mutuelle Semi de Paris, la mutuelle a réuni une communauté d’Harmonie Runners. Adhérents, collaborateurs, élus, et partenaires solidaires de la mutuelle se sont retrouvés pour l’Expériences Harmonie Run. Grâce à un parcours original et sportif en 3 étapes, Harmonie Mutuelle souhaitait mettre en avant le pouvoir du collectif au travers des valeurs qui lui sont chères : la santé, le solidarité, l’environnement, et l’inclusion.
     

    Quel lien entre cette expérience et la websérie Harmonie Heroes ?

    L’expérience proposait 3 rendez-vous à sa communauté :

    • la découverte du handisport grâce à Harmonie Heroes,
    • l’initiation au plogging grâce une séance d’éco-run dans les rues de Paris,
    • une invitation à participer à l’Harmonie Mutuelle Semi de Paris le 1er mars

    Faire partie d’une équipe, d’un collectif sportif, notamment en handisport, est une aventure humaine unique à expérimenter. C’est pourquoi nous avons proposé aux coureurs de participer à la fin du tournage de la web série Harmonie Heroes. En plus d’aider Stéphane Diagana à s’entraîner dans des conditions réelles de course, les Harmonie Runners ont pu ensuite à leurs tours découvrir la course avec les yeux bandés accompagnés d’Emeric Chattey, le guide d’aveugle.
     

    L'expérience leur a-t-elle fait changer leur perception du handicap ?

    Les retours ont été très positifs.

    C’est une très belle expérience. Ça m’a vraiment ouvert les yeux sur un monde que je ne connaissais pas, et qui m’est à la fois proche car j’ai quelqu’un dans mon entourage qui est fortement handicapé et qui fait du ski avec une attelle handicap. Mais je ne m’étais jamais rendue compte de ce qu’il pouvait vivre. Ça m’a ouvert les yeux, d’autres perspectives, d’être moi-même dans ces conditions.

Retour sur leurs expériences

Estelle, comment appréhendes-tu cette course après les nombreuses péripéties ?

 

Je suis contente que l’on ait pu trouver une solution pour terminer ce défi, le dénouement approche enfin. J’ai beaucoup appréhendé ce moment mais je me sens désormais prête.

J’ai la chance malgré les circonstances de pouvoir courir avec Emeric, mon guide en qui j’ai toute confiance. Je sais que je peux courir en me fiant uniquement à mes sensations et à sa voix.

Et toi Stéphane ?

Très curieuse sensation que de se retrouver dépourvu de la vue pour courir ! L’absence de ce sens si important renforce très vite la présence des autres.

Lors des premiers entraînements en salle, je me suis retrouvé dans un environnement confortable assez rassurant, et cela s’est plutôt bien passé, mais lors du 2e entraînement en extérieur c’était une toute autre histoire.
J’avais beau savoir que j’étais en sécurité sur les trottoirs avec mon guide, le bruit très présent des voitures, auquel je ne prête pas autant d’attention d’habitude, était assez effrayant au début. Il m’a fallu du temps pour me convaincre que tout allait bien !

L’aventure m’attend avec une difficulté supplémentaire, puisque j’aurai finalement mon fils pour guide. Malgré le fait que ce sera une toute nouvelle expérience pour lui, je suis sûr qu’il trouvera les ressources pour me mettre en confiance.

Emeric, en tant que guide, quel est ton ressenti ?

Au fur et à mesure des entraînements Stéphane et Estelle n’ont pas réagi de la même manière.

Stéphane était très à l’aise en salle et beaucoup moins lors des entraînements en extérieur, alors qu’avec Estelle il s’est passé l’inverse. Je la sentais beaucoup plus relâchée en extérieur alors qu’elle était plus sur la retenue en salle. Cela nous a demandé à tous un temps adaptation.

Je suis très curieux de voir comment Stéphane va réagir avec son nouveau guide, son fils… C’est une vraie difficulté supplémentaire pour lui.

 

Théo, un dernier mot ?

Etant aux premières loges, j’ai pu vivre au plus près les différentes appréhensions d’Estelle et Stéphane et découvrir comment, chacun à leur manière, ils ont su appréhender les difficultés.

J’ai été impressionné par la vitesse à laquelle ils se sont adaptés et je leur fais entièrement confiance pour s’accommoder de ce changement de programme et de ces nouvelles conditions de course.

Je serai virtuellement à leurs côtés et ne manquerai pas de les encourager tout au long de leur parcours. Je leur réserve même une surprise…

Nos partenaires