Votre changement de situation professionnelle

Changement de travail, reconversion professionnelle, nouveaux challenges... Harmonie Mutuelle vous accompagne dans cette étape importante de votre vie active.

Harmonie Mutuelle
vous accompagne

Nos conseils pour changer de travail sereinement

  • Changer de travail signifie bien souvent sortir de sa zone de confort. Peut-être avez-vous un nouveau projet professionnel en tête ? Ou tout simplement l'envie de pouvoir enfin vous épanouir au travail, de concilier vie pro et perso ?

    Une quête pleine de sens pour Harmonie Mutuelle qui reste à vos côtés pour vous accompagner dans votre reconversion professionnelle.

Changement de travail : quelles démarches effectuer ?

  • Gérez votre transition professionnelle

    • Quittez votre entreprise en bon terme, tout en négociant vos conditions de départ (préavis, indemnités...)

    • Faites une pause ! Que vous vous lanciez dans une démarche de recherche d'emploi dans la durée ou que vous ayez décroché d'emblée le job de vos rêves, pensez à vous accorder un peu de vacances. Vous ne savez pas quand auront lieu les prochaines une fois en poste !

     

    Pensez à votre couverture santé

    • Lorsque vous quittez votre emploi, vous pouvez, sous certaines conditions, continuer à bénéficier de votre complémentaire santé collective (mutuelle d'entreprise) durant quelques temps. En savoir plus sur la portabilité
    • Passé ce délai, vous n'êtes plus couvert en matière de santé, sans avoir la certitude de retrouver un nouvel emploi rapidement.

     

    Votre santé ne doit jamais être reléguée au second plan ! C'est pourquoi Harmonie Mutuelle vous accompagne dans votre nouvelle situation et vous propose une couverture santé adaptée à vos nouveaux besoins.

Les questions à se poser avant de changer de travail

  • Il nous est tous arrivé, un jour ou l'autre, de connaître des "passages à vide" professionnels : démotivation ponctuelle, désaccord lors de la répartition des congés d'été, fatigue, stress liés à un surcroît d'activité...

     

    Parfois, ce mal-être au travail s'installe dans la durée. Certains signes vous indiquent qu'il est temps de changer de travail :

    • Vous avez fait le tour de votre poste et n'avez pas de perspective d'évolution. Gare au bore-out (ennui au travail) !

    • Vous estimez ne pas être assez bien payé, qu'il s'agisse de votre salaire fixe ou d'avantages en nature.

    • Vous déménagez dans une autre région pour suivre votre conjoint.

    • Vous êtes en désaccord profond avec votre manager, vos collègues, voire avec les valeurs portées par l'entreprise...

    • Vos conditions de travail se dégradent, votre entreprise ne se porte pas bien. Il est temps de quitter le navire !

     

    Dans tous les cas, nous vous conseillons de :

    • Prendre le temps de faire le point sur votre situation, en essayant d'identifier ce qui vous manque dans votre emploi actuel, mais aussi ce qui vous convient encore. Votre décision n'en sera que plus éclairée.

    • Identifier précisément les raisons qui vous poussent à quitter votre emploi. Ce travail de questionnement sur vos motivations pourra également intéresser votre prochain recruteur. Il y a des chances pour qu'il vous pose lui-même la question lors de votre entretien d'embauche...

Optimiser sa recherche d'un nouveau travail

  • Peut-être avez-vous déjà un projet précis de reconversion pro en tête ou simplement l'envie de changer de travail, de métier, d'univers professionnel ?

     

    Réaliser un bilan de compétences

    Où que vous en soyez dans votre réflexion, pourquoi ne pas réaliser un bilan de compétences, une étape utile et profitable pour :

    • Faire le point sur votre parcours,
    • Mettre en lumière les compétences dont vous disposez,
    • Identifier vos désirs et aspirations profondes,
    • Détecter les compétences à acquérir en cas de reconversion professionnelle.

     

    Suivre une formation

    Si vous quittez votre emploi pour un tout nouveau job, de nouvelles compétences vous seront demandées à l'embauche. De nombreuses formations sont aujourd'hui accessibles, quel que soit le secteur d'activité dans lequel vous souhaitez vous reconvertir.

    Votre préoccupation ? Le financement de votre reconversion professionnelle !

    Selon votre situation, de nombreux dispositifs existent pour vous permettre de financer vos formations :

    • Le Compte Personnel de Formation - CPF (ancien DIF) permet d'acquérir un certain montant en euros (plafond : 8000€) utilisable à n'importe quel moment, que l'on soit salarié, demandeur d'emploi ou travailleur indépendant.

    • L'Aide de Retour à l'Emploi Formation - AREF est destinée aux demandeurs d'emploi qui suivent une formation de Pôle Emploi.

    • Le CPF de transition professionnelle (ancien CIF) permet aux salariés de financer une formation pour une éventuelle évolution de poste ou reconversion, grâce à un congé spécifique accordé par son employeur.