Activité partielle : le dispositif renforcé toujours en vigueur!

1 minute(s) de lecture
Mis à jour le

Avec la crise du Covid 19, un dispositif renforcé d’activité partielle a immédiatement été mis en place. Depuis la fin de l’été et le recul de la pandémie dû à une forte augmentation du taux de vaccination, le dispositif de droit commun est redevenu la norme. Mais heureusement, les employeurs les plus impactés par la crise sanitaire peuvent encore bénéficier du dispositif renforcé d’activité partielle jusqu’au 31 décembre 2021.

 

Quelles sont les entreprises concernées par ce renforcement ?

Les entreprises qui bénéficient encore de la prise en charge intégrale de l’indemnité d’activité partielle versée à leurs salariés sont les suivantes :

Entreprises relevant d’un des secteurs les plus impactés par la crise (secteurs protégés et connexes listés par le décret n° 2020-810 du 29 juin 2020, à jour au 26 juillet 2021) avec une perte de CA d’au moins 80 % par rapport à la même période de 2019 ou de 2020 ou par rapport au CA mensuel moyen de 2019 (condition pouvant aussi être appréciée en comparant le CA réalisé au cours des 6 mois précédents et le CA de la même période de 2019).

Entreprises dont l’activité principale implique l’accueil du public et qui font l’objet d’une fermeture administrative, totale ou partielle, dans le cadre de la lutte contre l’épidémie.

Entreprises situées dans la zone de chalandise d’une station de ski durant la période de fermeture administrative des remontées mécaniques et qui enregistrent une baisse de 50 % de CA par rapport au mois précédent cette fermeture ou au même mois de 2019.

Entreprises situées dans une circonscription territoriale soumise à des restrictions particulières des conditions d’exercice de l’activité économique et de circulation des personnes prises dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire, et qui subissent une baisse de CA d’au moins 60 % par rapport au mois précédant la mise en place de ces restrictions ou au même mois de 2019.

Quel est le montant de l’activité partielle ?

. Les entreprises précitées doivent verser à leurs salariés, pour les périodes d’activité partielle, une indemnité au moins égale à 70 % de leur rémunération horaire brute (montant minimal de 8,30 €), dans la limite de 4,5 fois le Smic.

. En contrepartie, ces entreprises reçoivent de l’État une allocation d’activité partielle qui couvre intégralement l’indemnité payée aux salariés.

À noter ! Dans le cadre de l’activité partielle de droit commun, les taux de l’indemnité et de l’allocation d’activité partielle s’établissent respectivement à 60 et 36 %.

Jusqu’à quand sera versée l’indemnité ?

. Le dispositif d’activité partielle renforcé devait prendre fin au 1er novembre 2021. Finalement, il sera actif jusqu’au 31 décembre 2021.

. En fonction de la situation sanitaire, il pourrait même perdurer jusqu’à fin juillet 2022 conformément au projet de loi de « vigilance sanitaire ».

Ces articles peuvent vous intéresser

  • Paroles d'Entrepreneurs - Accompagner et soutenir ses salariés

    Paroles d'Entrepreneurs - Accompagner et soutenir ses salariés
    + En savoir plus

    Paroles d'Entrepreneurs - Accompagner et soutenir ses salariés

    Dans ce nouvel épisode, partons cette fois à la rencontre d’un chef d’entreprise, qui prépare le retour de l’un de ses salariés gravement accidenté. Une situation délicate, dans laquelle il a su faire preuve de patience, d’écoute et d’inventivité.

    + En savoir plus
  • Le PER en plein essor

    Le PER en plein essor
    + En savoir plus

    Le PER en plein essor

    Commercialisé depuis le 1er octobre 2019, le Plan d’Épargne Retraite est un produit d’épargne à long terme qui permet la constitution d’un complément de retraite par capitalisation. Il a définitivement remplacé les dispositifs existants (PERP, Madelin, PERCO, article 83, PRÉFON, COREM, CRH…) au 1er octobre 2020.

    + En savoir plus
  • Renforcer la compétence sociale des experts-comptables

    Renforcer la compétence sociale des experts-comptables
    + En savoir plus

    Renforcer la compétence sociale des experts-comptables

    Harmonie Mutuelle met son expertise en matière de protection sociale au service des cabinets experts-comptables membres du Club Social. Cet engagement vise à les sécuriser sur ce volet, ainsi que sur les dossiers de leurs clients entrepreneurs.

     

    + En savoir plus