Statut de conjoint salarié : offrez une protection sociale maximale à votre conjoint

3 minute(s) de lecture
Mis à jour le

Trois statuts sont possibles pour votre conjoint : celui de collaborateur, d’associé ou de salarié. Choisir le statut de salarié, c’est offrir à votre conjoint une protection sociale optimale. Harmonie Mutuelle vous aide à mieux en comprendre les enjeux et vous accompagne dans vos décisions.

Une protection sociale optimale

Contrairement au statut de conjoint associé ou de conjoint collaborateur, le statut de conjoint salarié permet à votre conjoint de bénéficier de la formation professionnelle et de la protection sociale du régime des salariés :

  • maladie,
  • accidents du travail
  • invalidité-décès,
  • maternité,
  • congé parental,
  • retraite de base et retraite complémentaire,

Votre conjoint s'acquitte alors de cotisations salariales. L'entreprise paie pour son compte des cotisations patronales. Et sous certaines conditions, vous pouvez même bénéficier de la réduction générale des cotisations patronales de la Sécurité sociale.

Votre conjoint(e) bénéficie d’une protection sociale complète

    • Des indemnités journalières (IJ) en cas d’arrêt maladie, d’hospitalisation, d’accident du travail ou de maternité.
    • Des allocations chômage en cas de licenciement ou de rupture du contrat de travail, sous réserve d’appréciation de la réalité de ce dernier par Pôle Emploi.
    • D'une affiliation au régime général obligatoire au titre de la retraite.

Le coût, principal inconvénient

  • Le principal inconvénient de ce statut de conjoint salarié est son coût.

    En effet, en contrepartie de la protection sociale accordée, ce statut génère un coût nettement plus important pour l’entreprise (rémunération) que les statuts de conjoint associé ou collaborateur.

    Autre désavantage toujours en comparaison des deux autres statuts : une certaine complexité administrative pour sa mise en place (élaboration d’un contrat de travail), son fonctionnement (modalités déclaratives) et sa rupture (procédure de licenciement, indemnisations, etc.).

Pour être qualifié du statut de conjoint salarié, il faut :

    • Etre marié, pacsé ou concubin du chef d’entreprise.
    • Travailler dans le cadre d'un contrat de travail et ne pas participer à la gestion de l'entreprise.
    • Recevoir un salaire au moins égal au SMIC.

Nos solutions pour accompagner votre vie d'entrepreneur

  • Vous êtes entrepreneur ?

    Harmonie Mutuelle vous propose une complémentaire santé modulaire et performante, au plus près de vos besoins d'entrepreneur.

     

  • Vous avez des salariés ?

    Harmonie Mutuelle vous accompagne en proposant une couverture santé, adaptée aux besoins spécifiques de votre entreprise et à ceux de vos salariés.

     

Ces sujets peuvent également vous intéresser

  • Comprendre la prévoyance collective
    Vous êtes dirigeant et la protection de vos salariés est une préoccupation majeure ? Protégez vos collaborateurs et leur famille des aléas de la vie avec un contrat prévoyance : un régime de protection sociale mis en place au sein de l' entreprise (TPE-PME) qui complète les prestations du régime obligatoire de la Sécurité sociale.
  • Arrêt de travail : assurez les meilleures conditions à vos salariés !
    Pour une TPE ou une PME, l’arrêt de travail d'un salarié peut avoir de lourdes conséquences. En complément des prestations de la Caisse Primaire d’assurance Maladie (CPAM), Harmonie Mutuelle vous aide à faire face et soutient vos collaborateurs en cas de maladie ou d'accident.