Questionnaire médical : un pré-requis à l'obtention de votre assurance prêt immobilier

5 minute(s) de lecture
Mis à jour le

En souscrivant une assurance de prêt immobilier, vous devez vous soumettre à certaines formalités médicales, dont un questionnaire de santé. Votre assureur est ainsi en mesure d'évaluer le risque pris, et de déterminer votre tarif en tant qu'emprunteur. Harmonie Mutuelle vous éclaire sur cette procédure obligatoire pour devenir propriétaire.

En quoi consiste le questionnaire de santé ?

Pour obtenir une assurance de prêt immobilier, vous devez faire le point sur votre état de santé auprès de votre assureur. Pour cela, vous devez remplir un questionnaire de santé en répondant à des informations concernant :

  • Vos antécédents médicaux sur les 10 dernières années ;

  • Vos séjours hospitaliers ;

  • Vos maladies et traitements actuels ;

  • Vos arrêts de travail ;

  • Votre statut de travailleur handicapé si c'est le cas.

Prenez le temps de répondre à toutes ces questions et n'hésitez pas à demander de l'aide auprès de votre médecin traitant en cas d'hésitation.

Si vous ne présentez aucun problème de santé, vous êtes susceptible de souscrire votre contrat de prêt immobilier sans difficulté auprès de votre assureur.

Si votre assureur juge votre état de santé « à risques », vous êtes orientés vers des examens médicaux complémentaires. Ceux-ci vous sont en général demandés selon :

  • Votre âge ;

  • Le montant de votre emprunt ;

  • Les pathologies déclarées dans votre questionnaire de santé.

Des examens médicaux complémentaires

Selon votre état de santé, ces examens sont à réaliser auprès de vos médecins habituels, ou d'un centre de bilan de santé agréé par votre organisme assureur. Celui-ci se charge de lui transmettre directement les résultats.

Dans ce cadre, votre assureur peut vous demander de réaliser :

  • Un bilan sanguin ;

  • Des tests associés aux pathologies que vous avez déclarées ;

  • Tout autre examen susceptible de déterminer votre niveau de "risque en santé".

A la suite de ces examens, vous pouvez :

  • Obtenir une proposition de la part de votre assureur, avec ou sans surprime selon votre profil ;

  • Être sollicités pour de nouveaux examens complémentaires ;

  • Obtenir un refus de la part de votre assureur.

Dans ce dernier cas, il existe des recours possibles, dans le cadre de la convention AERAS, vous permettant ainsi d'accéder à une nouvelle garantie plus adaptée à votre situation.

> Plus d'infos

Ces articles pourraient vous intéresser

Contrat Harmonie Assurance Emprunteur souscrit par l'AMEP (association loi 1901. Siège social : 23 boulevard Jean Jaurès - 45000 Orléans) auprès d'Harmonie Mutuelle et distribué par Harmonie Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité, immatriculée au répertoire Sirene sous le numéro Siren 538 518 473, LEI n°969500JLU5ZH89G4TD57.Siège social : 143, rue Blomet - 75015 Paris.