Trouver une assurance de prêt immobilier malgré une pathologie avérée ou des problèmes de santé

5 minute(s) de lecture
Mis à jour le

Lorsque vous décidez d’être propriétaire, votre état de santé peut fragiliser votre dossier d'emprunteur, notamment sur son volet assurance de prêt. Harmonie Mutuelle vous aide à concrétiser votre projet, en vous guidant vers une assurance de prêt immobilier adaptée à votre situation, à un tarif raisonnable.

Comment concilier assurance de prêt immobilier et maladie ?

 

Si vous souffrez d'une pathologie ou avez rencontré des problèmes de santé relativement importants, votre prise en charge est objectivement considérée comme "plus à risque" par votre assureur de prêt. Les aléas en santé font partie des risques couverts par les contrats d'assurance emprunteur, en cas de :

  • Décès ;

  • Perte totale et irréversible d'autonomie ;

  • Invalidité permanente ;

  • Incapacité temporaire de travail.

Dans votre situation, la probabilité que vous ne puissiez plus honorer le remboursement de votre prêt bancaire est plus forte que pour une personne ne présentant aucune affection. Suivant un questionnaire, voire des examens médicaux complémentaires, votre assureur peut vous appliquer des surprimes ou des exclusions sur certaines options de votre garantie.

Voici quelques conseils afin de maximiser vos chances de souscrire dans les meilleures conditions auprès de votre assureur :

  • Soyez honnête lorsque vous remplissez votre questionnaire de santé. Une fausse déclaration intentionnelle peut définitivement mettre fin à votre contrat.

  • Si votre état de santé présente un risque aggravé en raison d'une maladie, anticipez la recherche de votre assurance prêt immobilier.

Que faire en cas de refus de votre assureur ?

Vous n'êtes pas à l'abri d'essuyer un refus de la part de votre assureur. Néanmoins, il existe des solutions pour vous permettre d'accéder à une bonne assurance de prêt immobilier :

La convention AERAS (s’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé)

Elle favorise la souscription à une assurance de prêt immobilier, pour une personne atteinte d'une maladie, en lui permettant d'éviter des surprimes trop élevées.

Pour en bénéficier, vous devez :

  • Avoir moins de 70 ans à la fin du remboursement du prêt ;

  • Emprunter un montant maximum de 320 000 €, hors prêt relais.

Le droit à l'oubli

Passé un certain délai, vous n'êtes plus dans l'obligation de mentionner vos antécédents médicaux à votre organisme assureur.

Pour en bénéficier :

  • La date de votre dernier traitement doit remonter à plus de 10 ans (sans rechute) ;

  • Ce délai est réduit à 5 ans, pour les personnes dont la maladie a été diagnostiquée avant leur 18 ans.

Ces articles pourraient vous intéresser

Contrat Harmonie Assurance Emprunteur souscrit par l'AMEP (association loi 1901. Siège social : 23 boulevard Jean Jaurès - 45000 Orléans) auprès d'Harmonie Mutuelle et distribué par Harmonie Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité, immatriculée au répertoire Sirene sous le numéro Siren 538 518 473, LEI n°969500JLU5ZH89G4TD57.Siège social : 143, rue Blomet - 75015 Paris.