Seniors : une assurance de prêt immobilier sous conditions

5 minute(s) de lecture
Mis à jour le

Avant d'accepter votre demande de souscription d'une assurance emprunteur, la compagnie analyse votre profil pour déterminer le niveau de risque qu'elle prend en acceptant de vous assurer. Parmi les critères centraux pris en compte, les revenus bien sûr, mais aussi l'âge des emprunteurs... C'est là que les choses peuvent se compliquer ! Harmonie Mutuelle vous aide à y voir plus clair.

Si les contrats d'assurance emprunteur imposent un âge minimum pour y souscrire (en général, la majorité légale) ils peuvent aussi poser une limite maximale. Cela dépend des compagnies et du type de contrat. Dans la plupart des contrats dits "de groupe", c'est-à-dire proposés par l'établissement prêteur, les emprunteurs de plus de 65 ans sont exclus afin de limiter les risques.

 

Les seniors doivent donc le plus souvent se tourner vers des contrats d'assurance individuels pour être couverts. Conçus sur mesure, ils prennent en compte uniquement le profil risque du souscripteur et lui proposent des garanties adaptées et des montants de primes en conséquence. Là aussi, l'offre varie d'un partenaire à l'autre, mais on peut trouver des contrats individuels qui couvrent l'emprunteur jusqu'à ses 90 ans.

Votre état de santé, un critère déterminant

L'âge ne fait pourtant pas tout. L'état de santé est tout aussi important et doit être mis en regard de l'âge. En effet, un « jeune » de 25 ans peut être en plus mauvaise santé qu'un « senior » de 60 ans !

C'est pour cette raison que, dans la majeure partie des cas, il vous sera demandé de remplir un questionnaire détaillé sur vos antécédents médicaux et votre état de santé actuel. Le médecin-conseil de la compagnie pourra même vous demander de réaliser des examens complémentaires. Sur cette base, il pourra émettre une recommandation concernant votre dossier.
En tenant compte également d'éléments factuels comme le montant et la durée du prêt, un contrat pourra vous être proposé, refusé, ou être proposé avec des surprimes pour couvrir certains risques particuliers.

Votre assurance emprunteur au fil des ans

Elle va vous accompagner pendant toute la durée de votre remboursement. Il sera donc utile de faire des points réguliers concernant l'évolution de vos besoins. Si par exemple vous étiez actif lors de la souscription et aviez pris une garantie perte d’emploi, pensez à la suspendre lorsque vous prendrez votre retraite.

A l'inverse, rappelez-vous qu'une assurance emprunteur est là pour garantir un risque possible et non pas un risque certain. C'est pourquoi au fur et à mesure des années, vous ne serez plus couvert par certaines garanties.  Les garanties arrêt de travail et invalidité s'arrêtent la plupart du temps au moment du passage à la retraite et au plus tard au jour des 71 ans de l'assuré selon les contrats.

Contacter un conseiller expert

Ces articles pourraient vous intéresser

Voir tous les articles