Accidents domestiques : les parents en première ligne

Selon une étude de 2018 de l'association Attitude Prévention, 9 parents sur 10 ont déjà eu un comportement à risque en présence de leurs enfants. Des gestes qui peuvent vous sembler anodins sur le moment mais dont les conséquences peuvent être graves.

Des risques sous-estimés par les parents

Qu'il s'agisse d'un accident domestique, sportif, de bricolage, de loisirs ou encore à l'école, 6 parents sur 10 déclarent que l'un des membres de leur foyer a été victime d'un accident de la vie courante au cours des douze derniers mois.

Parmi ces accidents, 4 sur 5 ont eu lieu au domicile et plus de la moitié rien que dans la cuisine. Les principaux accidents de la vie courante relevés sont les coupures (45 %), les brûlures (31 %) et les chutes (26 %).

Les parents sont conscients que ces accidents auraient pu être évités (90 % le pensent) mais ils sont tout aussi nombreux (90% là aussi) à reconnaître qu'ils ont déjà eu un comportement à risque devant leurs enfants comme :

  • Avoir une autre activité en cuisinant (téléphone, télévision…) pour 67 %,
  • Ramasser des morceaux de verre sans protection pour 63 %,
  • Marcher sur un sol mouillé ou glissant pour 57 %,
  • Changer une ampoule, fusible ou appareil, sans couper l'alimentation générale du disjoncteur pour 48 %,
  • Utiliser des produits chimiques avec pictogrammes de danger sans lire la notice ou sans protection particulière pour 28 %.

Bon à savoir :

Absence de danger perçu, inattention et manque de temps sont les raisons le plus souvent invoquées pour justifier ces comportements à risque.

Les enfants face au risque d'accidents de la vie courante

Les accidents de la vie courante sont la première cause de décès chez les enfants de 1 à 14 ans.
Bien qu'ils n'aient pas conscience des risques qu'ils prennent pour eux-mêmes, les parents sont vigilants lorsqu'il s'agit de leurs enfants puisqu'ils sont 92% à déclarer avoir donné des conseils à leur progéniture sur la conduite à tenir en cas d'accidents.

Un message de prévention bien reçu par ces derniers puisque 79 % des enfants disent avoir effectivement reçu de leurs parents des consignes à appliquer en cas d'urgence comme appeler un numéro de secours, effectuer des gestes spécifiques, se mettre à l'abri, etc.

Ce sont mêmes parfois eux qui rappellent à leurs parents ce qu'il faut faire ou ne pas faire puisque près de 23 % des parents déclarent avoir déjà été repris par leur enfant à cause d'un comportement à risque à la maison.

Une assurance GAV pour protéger toute la famille

Si vous gardez des séquelles d'un accident dont vous êtes responsable – en bricolant ou en cuisinant par exemple – ou dont le responsable est inconnu, l'assurance Garantie des Accidents de la Vie vous assure le versement d'une compensation financière.
De plus, votre contrat GAV peut être étendu pour couvrir toute la famille.

Sources :
« Les parents et les enfants face aux accidents de la vie courante », Attitude Prévention, novembre 2018.


Pour aller plus loin :

Ces articles pourraient vous intéresser :


Publié le 16/07/2019