Les Ressources humaines, un nouveau métier pour les experts-comptables

3 minute(s) de lecture
Mis à jour le

S’il y a encore cinq ans, un bon salaire restait l’argument le plus convaincant pour motiver les candidats et fidéliser les salariés, les choses semblent avoir évolué. Le tiercé gagnant repose désormais sur l’équilibre entre la vie professionnelle et personnelle, des opportunités en termes de formation et des conditions de travail avantageuses.

Afin de répondre aux besoins de leurs clients, de plus en plus de cabinets d’expertise comptable proposent la mise à disposition de personnel et/ou de fonctions RH pour aider au recrutement de personnel.

Découvrez comment conseiller au mieux vos clients entrepreneurs.

Actualités RH dans les TPE

  • Au total, 7 métiers sur 10 sont en tension forte ou très forte en 2021, selon des données publiées par la Dares (la direction de l'Animation de la Recherche, des Études et des Statistiques) en septembre 2022.

    Un constat qui se traduit par la hausse du taux d’emplois vacants au sein des sociétés de plus de 10 personnes. L’indicateur est en effet passé de moins de 1% en 2016 à 2,4 % au troisième trimestre 2022, soit plus de 364 000 postes à pourvoir.
    Ce phénomène de tension continue à s’accentuer lorsqu’on sait qu’2023, 61% des recrutements sont jugés « difficiles » contre 57,9 % en 2022.(Etude BOM, besoin en main d’oeuvre / Pôle emploi 2023)

    Rythmé par les crises, le rapport au travail est bousculé pour l’ensemble des candidats et salariés, challengé par de nouvelles attentes et aspirations.

    Les collaborateurs sont devenus plus exigeants sur leur rémunération et leur condition de travail. Ils ne souhaitent plus travailler comme avant (horaires, temps de trajet) et délaissent les métiers peu attractifs, et à faible valeur ajoutée.

Des chefs d’entreprise en attente de conseils

  • Selon une enquête réalisée par le Réseau Entreprendre avec Opinionway (Etude Cegid-Opnionway Février 2020), plus de la moitié des dirigeants (54%) considèrent être insuffisamment entourés dans leurs prises de décisions. Ils souhaitent en effet bénéficier de conseils et d’accompagnement, notamment dans le domaine de la gestion opérationnelle.

    Afin de répondre aux besoins de leurs clients, de plus en plus de cabinets d’expertise comptable proposent la mise à disposition de personnel et/ou de fonctions RH pour aider au recrutement de personnel. Cette tendance se traduit par une mutation des métiers et une évolution des compétences et des expertises au sein même des cabinets. Les effectifs dédiés au recrutement, à la qualité de vie au travail ou la conduite du changement devraient ainsi progresser sensiblement au cours des prochaines années.

Des conditions de travail compétitives

  • Ces nouvelles missions indispensables aux besoins des clients des experts-comptables doivent tenir compte de deux facteurs principaux. Pour fidéliser durablement ses collaborateurs, il est nécessaire de travailler à la fois sur la rémunération et sur les conditions de travail.

    Sur le premier point, il est important de proposer des avantages sociaux en plus des éléments de rémunération. Les employeurs peuvent par ailleurs augmenter l’engagement de leurs équipes en accordant une rémunération variable (primes sur objectif, variable/commission sur le portefeuille, participation/intéressement…) ou des avantages en nature pour récompenser les performances individuelles ou collectives -abonnement dans des salles de sport, place de concert, carte cadeau, chèque vacances…-.

    Ce qui va également attirer les talents et les profils rares, ce sont ces petits plus et des services attractifs qui vont leur faciliter la vie comme la conciergerie, des services de restauration en click&collect ou encore des tickets restaurants.

L’environnement de travail, un critère déterminant

  • L’attractivité est aussi liée à l’agilité dont l’entreprise peut faire preuve afin de répondre aux attentes individuelles. Les horaires à la carte ou encore le télétravail sont aujourd’hui des incontournables.   L’équilibre entre la vie professionnelle et personnelle se positionne comme première priorité-post-crise pour 66% des salariés, selon le baromètre des nouvelles préférences salariés publié en mai 2021 par JLL, une société spécialisée dans les services immobiliers.

    Les jeunes sont particulièrement regardants et attentifs à ces critères et l’aménagement des temps personnel et professionnel. Un télétravail de deux à trois jours par semaine offre au salarié un rythme de travail équilibré et lui permet de gagner en souplesse en limitant les temps de trajets et de transports en commun.

Des valeurs et un parcours de développement efficace

  • Il est par ailleurs clair que les collaborateurs, et principalement les nouvelles générations, veulent se reconnaître dans les valeurs de l’entreprise et attendent d’elle un alignement entre les discours et les actes.

    Pour être la plus authentique et sincère possible, une démarche RSE doit être intégrée dans une dynamique d’amélioration continue et faire partie des pratiques au quotidien.

    L’apprentissage de nouvelles compétences associé à des perspectives de carrière claires avec des formations à la clé sont également de véritables leviers de motivation.

    Ces parcours d’évolution à la carte, qui peuvent porter sur le développement des compétences techniques, mais aussi sur le développement des soft skills, clés aujourd’hui pour favoriser l’intégration et la montée en puissance sur un poste donné, permettent de booster l’employabilité des équipes.

La fidélisation par la protection sociale

  • Les salariés évaluent enfin les avantages proposés en matière de protection sociale.

    Au-delà de la couverture des frais de santé, ils souhaitent être protégés et protéger leur famille face aux aléas de la vie pouvant générer arrêt de travail, incapacité, invalidité, décès.

    Si la mutuelle permet de couvrir les dépenses de santé courante du collaborateur (consultations médicales, hospitalisation, frais d'optique et dentaire...), la prévoyance le prémunit contre les risques majeurs (décès, incapacité de travail, invalidité).

    En ce sens, ces deux dispositifs sont complémentaires et permettent de garantir aux équipes une couverture complète et efficace.

    La rémunération et la motivation des collaborateurs de l'entreprise ne passe pas donc plus uniquement par le salaire, mais bien par la construction intelligente d'un package de rémunération complet, d’un parcours de formation, d’un environnement de travail, offrant à une catégorie de salariés donnée, la réponse aux attentes qu'elle peut avoir.

Diagnostic Attractivité Employeur spécial TPE

  • Découvrez notre outil Mon diagnostic attractivité employeur. En 5 minutes, il permet de recevoir des conseils et des bonnes pratiques personnalisés pour fidéliser et recruter les salariés dans les TPE.

Télécharger notre Guide Pratique

Ces sujets peuvent également vous intéresser

  • Paroles d'Entrepreneurs - Lutter contre la sédentarité au travail

    Stéphanie Nola, responsable RSE d’un cabinet d’expertise comptable à Blagnac a mis en place un outil ingénieux pour lutter contre la sédentarité au travail. Regardez, ça bouge !

  • 6 astuces pour attirer les talents et fidéliser ses salariés

    Au-delà du salaire, la protection et les avantages sociaux que vous offrez s’inscrivent de plus en plus dans les critères d’un candidat au moment de choisir une entreprise. Loin d’être réservée aux grandes entreprises, la création d’un « package social » est devenue un investissement très rentable pour attirer et fidéliser les meilleurs talents.

    Avis aux TPE, découvrez nombre d’idées concrètes et réalisables pour rivaliser avec les plus grandes !