Nouvelle convention collective de la métallurgie : comment se mettre rapidement en conformité ?

4 minute(s) de lecture
Mis à jour le

Les évolutions majeures proposées par la nouvelle convention collective nationale de la métallurgie en matière de protection sociale entreront en vigueur le 1er janvier prochain. Le compte à rebours a commencé ! Zoom sur l’offre labellisée « Cœur Industrie » et l’accompagnement proposé par Harmonie Mutuelle.

Avant, il n’existait pas moins de 78 conventions collectives territoriales ! « L’ambition a été de n’en faire plus qu’une, précise Hubert Mongon, délégué général de l’UIMM¹. Un chantier passionnant, difficile et complexe, qui a pris cinq ans. Les deux objectifs de cette convention ? D’une part, gagner en compétitivité – l’industrie française étant très exposée à la concurrence internationale – et, d’autre part, renforcer la qualité de notre projet social. » En effet, cette nouvelle convention a pour ambition de proposer un nouveau modèle social et de répondre ainsi aux nouvelles attentes des chefs d’entreprises et salariés

icone clicRetrouvez le témoignage d’Hubert Mongon lors d’une émission exclusive Usine Nouvelle en partenariat avec Harmonie Mutuelle. 

Qu’est-ce que ça change en matière de protection sociale ?

Jusqu’à présent, aucun régime mutualisé en frais de santé et prévoyance n’avait été mis en place dans le secteur.

Cet accord constitue une réelle nouveauté puisqu’il instaure justement un régime de protection sociale unique, prévoyant un niveau minimal de couverture obligatoire (régime de remboursement de frais de santé et régime de prévoyance) pour l’ensemble des salariés des 42 000 entreprises de la branche². La protection sociale a, en effet, représenté l’un des neuf piliers de cette convention – un incontournable, pour le dire autrement –, faisant l’objet d’une attention toute particulière.

Les salariés accèderont ainsi à une couverture sociale, mais aussi à des services de prévention et à un accompagnement social fort. Conséquence directe : toutes les entreprises de la métallurgie doivent revoir rapidement leurs accords collectifs, décisions unilatérales ou contrats d’assurance et s’engager dans une démarche de mise en conformité pour le 1er janvier 2023³. 

Une offre labellisée « Cœur Industrie »

Afin d’accompagner les entreprises – notamment les plus petites – dans la mise en œuvre de ces nouvelles dispositions et de simplifier leur travail dans des délais serrés, l’UIMM et les partenaires sociaux ont souhaité leur apporter une solution clé en main innovante, attractive et pérenne, baptisée « Cœur Industrie », modulable selon leurs besoins et leurs spécificités (système d’options).

Cette offre de protection sociale, bien évidemment conforme aux obligations de la branche, permet aux entreprises de la métallurgie, d’une part, de se mettre rapidement en conformité et, d’autre part, d’apporter un service simple et efficace à leurs salariés.

Harmonie Mutuelle, partenaire privilégié et historique du secteur, avec 4 500 entreprises accompagnées, a été retenue par les partenaires sociaux pour proposer cette solution « Cœur Industrie ». Comment cela se passe-t-il concrètement ? En 4 étapes : Les équipes d’Harmonie Mutuelle analysent le régime de protection sociale en place dans l’entreprise, avant de faire des propositions d’adaptation adéquates, d’accompagner sur l’actualisation des actes juridiques de droit du travail de l’entreprise, et d’aider ensuite au déploiement du nouveau régime de protection sociale auprès des salariés.

De nombreux avantages

« Financièrement avantageuse, cette offre labellisée Cœur Industrie garantit, par exemple, un lissage des coûts, ce qui évite les à-coups dans les taux de cotisations prélevées et respecte davantage le pouvoir d’achat à la fois des entreprises et des salariés », explique Marie-Hélène Seguy, directrice du développement Harmonie Mutuelle - Groupe VYV.

Les autres avantages de cette offre ? De nombreuses garanties pour les salariés (maintien de la garantie décès pour les personnes en dispense d’activité, protection pour ceux qui deviendraient inaptes dont un accompagnement pendant la durée de reconversion, etc.) et aussi pour les enfants (rente éducation qui peut être doublée en cas de décès des deux parents, protection pour ceux qui deviendraient adultes handicapés, etc.). Enfin, Cœur Industrie inclut également des prestations relatives au degré élevé de solidarité, c’est-à-dire des prestations d’action sociale et de prévention à choisir par l’entreprise (par exemple, en faveur des apprentis ou des aidants ou bien encore de prévention des risques).

Découvrez, en images, le décryptage de ce nouveau modèle social pour la métallurgie de demain avec nos invités lors d’une émission exclusive

  • Hubert MONGON – Délégué Général de l’UIMM
  • Michèle LEMONNIER – Responsable Groupe Rémunérations et Avantages sociaux Groupe Safran
  • Pierre LE GALLOUDEC – Chef d'entreprises COREMAT - SMP - SA3 - SEIA 
  • Marie-Hélène SEGUY – Directrice Développement Harmonie Mutuelle Groupe VYV
Durée de visionnage : 32 minutes
(1) Union des industries et métiers de la métallurgie.
(2) Cf. titre XI de la nouvelle convention consacré à la protection sociale complémentaire.
(3) Les nouvelles règles relatives à la protection sociale entreront en vigueur le 1er janvier 2023, et l’intégration des dispositions conventionnelles de la branche (nouvelle classification des emplois, durée du travail, relations individuelles, etc.), à partir du 1er janvier 2024.

Découvrez nos solutions pour vos salariés