Qu'est-ce que le harcèlement scolaire ? Définition

7 minute(s) de lecture
Mis à jour le

Chaque année en France, 700 000 élèves sont victimes de harcèlement scolaire. Menaces, stigmatisation, insultes, coups... Aujourd'hui, ce phénomène est reconnu comme un délit. Quelles conséquences pour une personne harcelée ? Quels recours possibles à l'encontre de ses bourreaux ?

Le harcèlement scolaire a de multiples facettes

L'Éducation nationale définit le harcèlement scolaire comme « une violence répétée qui peut être verbale, physique ou psychologique », fondée sur le rejet de la différence et la stigmatisation de certaines particularités – apparence physique, centres d'intérêts différents, etc.

  • Principal terrain de jeu pour les harceleurs : la cour d'école qui fourmille de recoins pour leur permettre de déverser leur violence sur leur victime sans être vus.

  • Avec la montée en puissance d'internet et des réseaux sociaux, une nouvelle forme de harcèlement a également vu le jour chez les jeunes : le cyber harcèlement. Plus de répit pour la victime qui subit les assauts de ses harceleurs au delà du cercle scolaire, chez lui, pendant les vacances, à toute heure du jour ou de la nuit.

Les conséquences du harcèlement scolaire

Les victimes sont très souvent des personnes timides qui ne savent pas se défendre.

En souffrance, ces enfants ou adolescents, peuvent très rapidement s'isoler et perdre pied. Les conséquences sur leur épanouissement personnel et sur leur santé ne sont jamais neutres :

  • Décrochage scolaire : chute de notes, absentéisme, déscolarisation.

  • Désocialisation de l'enfant, anxiété, dépression, difficulté à aller vers les autres...

  • Somatisation (maux de tête, de ventre, maladies).

  • Conduites autodestructrices, voire suicidaires.

Prévention, punitions... que dit la loi ?

Quelles sanctions à l'encontre des harceleurs à l'école ?
 

Le harcèlement sous toutes ses formes est aujourd'hui puni par la loi.

  • Un mineur de moins de 13 ans est quant à lui soumis à des mesures ou sanctions éducatives spécifiques (placement en établissement médical ou d'éducation, interdiction de paraître dans certains lieux, travaux scolaires, confiscation d'objets...).
     
  • Une personne reconnue coupable de harcèlement scolaire âgée de plus de 13 ans, même mineure, risque une peine de prison ainsi qu'une amende.

Certains cas peuvent alourdir la punition. On parle de situation aggravante :

  • Si la victime est âgée de moins de 15 ans ; 

  • Si elle est fragile (maladie, handicap) ;

  • Si elle n'a pas pu aller à l'école pendant plus de 8 jours.

Quelles mesures préventives pour lutter contre le harcèlement ?

  • Depuis la rentrée 2018, l'utilisation du téléphone portable est strictement interdite à l'école primaire et au collège (y compris lors de sorties, voyages scolaires...).
  • Les campagnes de prévention à destination des établissements scolaires et des familles s'engagent quant à elles en faveur d'un usage réfléchi et raisonné des réseaux sociaux.

Découvrez nos solutions personnalisées

  • Formule GAV famille

     

    Formule GAV étudiant

  • GAV formule adule

     

    Formule GAV Senior

Ces articles pourraient vous intéresser

Voir tous les articles

Source :
« Harcèlement scolaire, un enfant sur dix est concerné », Le Monde, 09/11/2017.